ravages de l'alcool chez les cosaques

Pour parler de tout mais surtout de rien

Modérateurs : Modérateurs russes, Modérateurs français, Animateurs

ravages de l'alcool chez les cosaques

Message par zinix » Dim Jan 19, 2014 6:07 pm

même quand ils prennent des jeunes, ce sont des poivrots incapables. Ce jeune cosaque est venu attaquer mon modeste canon de 4 (moral 5, sans amélioration) en Corps à corps. avec ce résultat :

15:20:17 19-01-2014 Vous avez riposté à l'attaque de Ivan Vlassov (mat 49878) : 4 morts et 1 blessés
15:20:17 19-01-2014 Vous avez été engagé par Ivan Vlassov (mat 49878) : 3 morts et 2 blessés
15:18:51 19-01-2014 Vous avez riposté à l'attaque de Ivan Vlassov (mat 49878) : 3 morts et 2 blessés
15:18:51 19-01-2014 Vous avez été engagé par Ivan Vlassov (mat 49878) : 3 morts et 3 blessés

après 2 attaques, il laisse mon canon avec 39 valides, et toujours moral 5. il s'est quant à lui mis à moral 2 pour cette attaque.

ce jeune imbibé mérite une bonne leçon, je laisse ses supérieurs lui expliquer les rudiments du combat, et je vais le laisser intact pour qu'il puisse rentrer dans son régiment sans passer par la ferme. :mrgreen:
Zinix

a son avenir derrière lui
zinix (Mat. 43680)
Colonel
Français
 
Message(s) : 3145
Inscription : Mar Jan 04, 2011 12:06 pm
fiche

Message par vétéran Astore Cavallini » Dim Jan 19, 2014 6:48 pm

Rhaaa, mon mignon croquignol...!

Tu oublies de conter la première partie de l'histoire.
Le jeune sotnyk Ivan Vlassov a mené cette nuit ses troupes sur notre aile gauche, après avoir franchi l'affluent de l'Oder.
Il cuvait tranquillement avec ses cosaques quant 1 ou 2 heures avant l'aube, tu lui tombes dessus avec toutes tes troupes.

Rhaaa, mon coquin joli...!

Tu ne t'attendais pas à ce qu'il résiste à tes charges! Tu croyais peut-être qu'il allait de débiner la queue entre les jambes! Et bien non camarade! Il a ramassé ce qui lui restait de parties génitales, et a foncé sur ton artillerie. Ca c'est d'la graine de cosaque! Un fichtre va-t'en-guerre celui-là... ce à quoi au cri de "Au secours d'Ivan Vlassov", l'officier Fédor Rostoptchine envoya tes hommes bouffer la racine des pissenlits...! Et ça ne fait que commencer...

---- 0 ----

Je bois à la santé d'Ivan Vlassov...
Je bois aussi à son Chef de Guerre, Vassili Vlassov...
Je bois à ton bourreau, Fédor Rostoptchine...
Je bois à toi aussi, Zinix, parce qu'il n'y a pas de raison.
Je bois comme de bien entendu, au "Kazak Voïsko".
Je bois aussi à tes foutus comparses des "Grenadiers Réunis" qui nous entraînent prêt de nos tentes.
Je bois également à mon cul, tanné par des semaines de chevauchées à renifler l'arrière-train fétide de tes camarades.
Et je bois enfin à la soubrette derrière le bar, avec laquelle je vais m'amuser un peu avant de sombrer dans les bras de Morphée...

Hips... Bleeuuurp...
Bataillon du "Génie Royal Italien"
Per la rosa spesso la spina si coglie (On n'obtient pas le respect, si l'on n'en témoigne).

Image
Avatar de l’utilisateur
vétéran Astore Cavallini (Mat. 1475)
Général de brigade
Français
 
Message(s) : 3914
Inscription : Ven Mars 09, 2007 12:58 pm
fiche

Re: ravages de l'alcool chez les cosaques

Message par zinix » Sam Fév 08, 2014 1:16 pm

Au coeur de la nuit, les hommes de la 3ème section des Grenadiers Réunis, étaient fins prêts. En face d'eux, les cosaques s'étaient agglutinés devant l'entrée du défilé menant à Dissen, tels des mouches sur une bouse.
16 compagnies françaises faisaient face à 22 compagnies cosaques qui bouchaient le défilé. une quinzaine d'autres compagnies cosaques manoeuvraient depuis quelques jours pour les encercler par le nord.

Le célèbre commando des Grenadiers approchait du pont, passage obligé de leurs attaques. vers 1h, une compagnie de Dokhturov se mettait en position sur le pont, pour faire un barrage de plus. Ensuite, les campements cosaques s'endormaient dans une torpeur alcoolique de bon aloi.

Les troupes cosaques furent promptement égorgées dans leur sommeil Malo et Druon avaient proprement fait leur travail. puis vint le tour des cuirassier de Leto. Zinix marchait en tête, suivi comme son ombre par Briscard. la milice de Andrei Tchikatilo suivit rapidement les autres.

La situation se compliquait. amener des troupes, en plein coeur du dispositif cosaque, dans un défilé interdisait toute manoeuvre, et il fallait être discret.

Les hommes étaient collés les uns aux autres dans une promiscuité pouvant rappeler celle des cosaques endormis. pas pour les mêmes raisons, fort heureusement.

Tuco et Garri envoyèrent alors leurs meilleurs assassins pour éliminer la compagnie de moleskine qui bouchait encore le défilé.

A ce moment là, Vitali qui ne dort jamais très bien, à cause de ses problèmes de digestion, se rendit compte que quelquechose clochait. Il se précipita sur le pont et commença un raffut de tous les diables. Nous dûmes l'éliminer également. Heureusement, ses hommes, habitués à ses colères d'ivrognes n'y firent pas attention.

C'est ainsi, que le commando des Grenadiers a pu traverser le défilé de Dissen à la barbe des guerriers centaures
Zinix

a son avenir derrière lui
zinix (Mat. 43680)
Colonel
Français
 
Message(s) : 3145
Inscription : Mar Jan 04, 2011 12:06 pm
fiche

Re: ravages de l'alcool chez les cosaques

Message par Briscard » Sam Fév 08, 2014 1:25 pm

T'as oublié la vidéo de notre file indienne.

Je vous laisse reconnaître chacun des grenadiers, et chacun des cosaques.
Image
Avatar de l’utilisateur
Briscard (Mat. 43286)
Colonel
Français
 
Message(s) : 1837
Inscription : Mar Nov 30, 2010 3:08 pm
fiche


Retour vers Taverne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)