Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Racontez vos histoires autour d'un verre sous la tente...

Modérateurs : Modérateurs français, Animateurs, Modérateurs russes

Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Mer Août 27, 2014 9:05 am

Guilhem de Labastide arriva à la tombée de la nuit vers le lieu de ralliement que devaient rejoindre ses escadrons à l'Est de Paris. L'un des plus fidèles adjudant de son frère Joachim le fier Hussard Jean Sarrazin, l'attendait avec deux escadrons d'hussards... à pied, le manque de chevaux pour Leipzig se faisait sentir. Peu importe, faisons route sur Leipzig lança le sous-lieutenant, nous n'avons pas le temps de chercher des chevaux.

Arrivé en Saxe sur le théâtre des opérations, ils arrivèrent sur les "arrières français" le directeur de la prison française conseilla à Labastide d'habiller ses hommes en uniforme russe avec ceux des prisonniers et ceux jetés par les cosaques lors de bivouacs bien arrosés dans le secteur car plus personne ne savait ou se situait la ligne de front, les geoliers auraient vus plus souvent passer des russes et autres cosaques autour de leur prison que les français. Celui ci expliqua au sous lieutenant qu'il fut stupéfait d'observer les cosaques faire des dessins en observant les geôles vides françaises. Ces infâmes pestiférés auraient donc le goût pour l'art?
Qu'à cela ne tienne, première chose s'avancer au centre des hostilités, et surtout...trouver rapidement des uniformes français sur les cadavres en pagaille avant de se faire repérer par les verts.
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Mer Août 27, 2014 1:19 pm

Les deux compagnies de lignes à pieds sont enfin vêtues du clinquant uniforme français trouvés sur un grand nombre de cadavres "frais" les voilà partis en direction du front à plusieurs lieues de là. Reste plus qu'à espéré que l'estafette envoyé par le sous lieutenant trouvera le commandant Philius de la Brigade Infernale dans ce chaos de feu, de fumée et de poussière jonché de cadavres.

En avant Marche!
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par philius » Mer Août 27, 2014 9:30 pm

l'estafette arriva a bon port , le commandant philius reconnu l'un des fidéle de son grand ami JOACHIM , mais en lisant quel fut sa surprise .... mais attend avec impatience la venu du p'tit frére
Image
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»
Avatar de l’utilisateur
philius (Mat. 39954)
Colonel
Français
 
Message(s) : 1571
Inscription : Jeu Mars 18, 2010 10:03 pm
Localisation : FR
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Dim Oct 12, 2014 7:14 am

Le sous lieutenant profita de son premier retour aux tentes pour rechercher la monture de son défunt de frère. Peine perdue, toujours rien en vue. Qu'est devenu Champagne?

Image
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Jeu Nov 13, 2014 6:48 am

Qu'il ne fait pas bon être piéton dans les Carpates!
J'en parlais justement avec le sous lieutnant "Milou" Van Perk lors de notre redéploiement vers la "ferme des milles chevaux", lui confiant qu'il allait me falloir rapidement monter en grade si je voulais enfin obtenir une monture avec un escadron prêt à charger à mes côtés. Moi qui pensais que s'engager à la Brigade infernale même en tant que sous lieutenant me permettrait d'avoir un traitement de faveur et bien c'est raté, même pas une mule. Je vais devoir compter sur mes fusillers pour espérer une promotion dans cette Brigade plus Infernale avec ses cadets piétailles qu'avec l'ennemi ou alors je plains l'ennemi. Une première mission me fut parvenue :nettoyer Cotibi, ce fut fait les cosaques qui y avait installer leurs quartiers nous ont permis de nous mettre en valeur grâce à une charge héroïque à la baïllonette bien aidé par mon adjudant Jean Sarrazin, mon bataillon était en première ligne, peut-être l'espoir d'être repéré par ma hiérarchie ? Peine perdue l'ennemi n'ayant pas vraiment l'envie de mourir ni de combattre "en héros", cela a tourné en vulgaire chasse à cour du dimanche ou chaque "proie" fut achevée à coup de crosse de fusil, c'est raté pour la promotion...

Attendons donc autre chose... mais très vite L'Etat Major de notre régiment nous en pond une bonne :
Traverser le fleuve pour aller à la rencontre de l'ennemi? Alors qu'il vient tout seul à nous? N'étant pas là pour discuter je suivrai donc le mouvement, trouverais je sans doute là un moyen de monter en galon...entre temps un nouveau chef arriva à la tête de ma section lui même également sous-lieutenant. Ayons le à la bonne car il pourrait peut-être avoir un grand avenir dans cette armée et qui sait me permettre de commander enfin mon tant désiré escadron de dadas plus vite que prévu. Le tant de cette pensée le voilà déjà promu second de régiment. Ca ne traîne pas par ici! Commandant Van Perk à vos ordres!
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Sam Fév 07, 2015 4:32 pm

Retour de permission.

Labastide obligé de rentrer au pays gérer ses affaires revint au front avec un oeuil abimé. Il se serait mis le doigt dans l'oeuil tout seul. L'histoire ne nous dit pas comment... une chose est sure il se retrouve desormais a commander son bataillon avec une vision très restreinte. Ces hommes ne comprennent plus ses ordres car il y a laisser également son "francès". Pas même son adjudant Sarrazin n'a dédéaigné lui demander ce qu'il s'était passé au "païs". Le voilà désormais dictant ses ordres en chantant une langue régionale parlait quotidiennement dans la grande partie sud de la France. Le pauvre adjudant se doit de traduire tout ce qui sors de sa bouche à longueur de journée. Pourvu que les officiers combattants à ses côté n'aient pas l'idée de le dénoncer à la cour suprême. Après tout dans les rangs de la Grande Armée combien parlent réellement le Francais?
Bon courage a la "Brigada infernosa"!!! (Prononcé [brigada infernousa]
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Sam Fév 07, 2015 4:32 pm

Retour de permission.

Labastide obligé de rentrer au pays gérer ses affaires revint au front avec un oeuil abimé. Il se serait mis le doigt dans l'oeuil tout seul. L'histoire ne nous dit pas comment... une chose est sure il se retrouve desormais a commander son bataillon avec une vision très restreinte. Ces hommes ne comprennent plus ses ordres car il y a laisser également son "francès". Pas même son adjudant Sarrazin n'a dédéaigné lui demander ce qu'il s'était passé au "païs". Le voilà désormais dictant ses ordres en chantant une langue régionale parlait quotidiennement dans la grande partie sud de la France. Le pauvre adjudant se doit de traduire tout ce qui sors de sa bouche à longueur de journée. Pourvu que les officiers combattants à ses côté n'aient pas l'idée de le dénoncer à la cour suprême. Après tout dans les rangs de la Grande Armée combien parlent réellement le Francais?
Bon courage a la "Brigada infernosa"!!! (Prononcé [brigada infernousa]
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche

Re: Notes de campagne du S/L Guilhem de Labastide

Message par vétéran Guilhem de Labastide » Sam Fév 07, 2015 4:34 pm

Retour de permission.

Labastide obligé de rentrer au pays gérer ses affaires revint au front avec un oeuil abimé. Il se serait mis le doigt dans l'oeuil tout seul. L'histoire ne nous dit pas comment... une chose est sure il se retrouve desormais a commander son bataillon avec une vision très restreinte. Ces hommes ne comprennent plus ses ordres car il y a laisser également son "francès". Pas même son adjudant Sarrazin n'a déaigné lui demander ce qu'il s'était passé au "païs". Le voilà désormais dictant ses ordres en chantant une langue régionale parlée quotidiennement dans la grande partie sud de la France. Le pauvre adjudant se doit de traduire tout ce qui sort de sa bouche à longueur de journée. Pourvu que les officiers combattants à ses côté n'aient pas l'idée de le dénoncer à la cour suprême. Après tout dans les rangs de la Grande Armée combien parlent réellement le Francais?
Bon courage a la "Brigada infernosa"!!![brigada infernousa]
Hussard...sans cheval.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Guilhem de Labastide (Mat. 51225)
Sous-Lieutenant
Français
 
Message(s) : 50
Inscription : Mer Août 27, 2014 8:36 am
fiche


Retour vers Chroniques de la Campagne de Russie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)