Droit dans mes bottes

Racontez vos histoires autour d'un verre sous la tente...

Modérateurs : Modérateurs français, Animateurs, Modérateurs russes

Droit dans mes bottes

Message par zinix » Sam Oct 13, 2012 1:35 pm

Compagnons d'armes !

Confucius disait que le politicien honnête est celui qui reste fidèle à celui qui l'a acheté. Mon honnêteté est reconnue par tous, je suis inflexible sur la loyauté.

Je vous ai déjà parlé de mon île, la même que celle de l'Usurpateur. Là-bas, mon clan est affilié à celui des Paoli (branche Bastiaise), pour mon plus grand malheur.

En effet, cette alliance remonte à 1607, quand Hyacinte Paoli a accordé à mon aieul la récolte de 3 de ses chataigners durant la grande famine. sauvant ainsi ma famille.
Le clan Paoli est lui-même inféodé à celui des Pozzo Di Borgo, ennemi intime de Napoléon, que j'ai suivi jusqu'en Russie pour combattre auprès des ennemis de l'Empereur. Je ne sais pas exactement à quand remonte cette alliance, mais il se dit que c'est une histoire de chèvre boiteuse qui aurait été échangé indûment à un Calzarelli, ennemis intimes des Pozzo Di Borgo.

Bref, jusqu'ici, l'histoire est simple. Mais voilà qu'il y a quelques mois, dans le village de Calacuccia, un Astrajoli (Dominique, je crois, à moins que ce ne soit son cousin Anto), a tué l'âne de Xavier-Pierre Casanova, qui venait brouter sur son terrain.
Ceci n'a rien d'étonnant, les deux familles se haïssent depuis longtemps.
Cependant, Xavier-Pierre a fait appel à son ami d'enfance Quilicus Paoli, même si les familles Casanova et Paoli ne sont pas liées. Ils se trouve que Xavier-Pierre et Quilicus ont servi ensemble, durant de longues années au sein de la Garde Suisse au service du Pape à Rome (ne me demandez pas comment ils sont arrivés là, c'est une longue histoire...).

Quilicus et l'un de ses cousins est donc aller assassiner Dominique Astrajoli à Calacuccia.

mal lui en a pris, car les Astrajoli ont alors déclarés une vendetta élargie. Et les Astrajoli étant également alliés aux Pozzo Di Borgo, ceux-ci se sont trouvés divisés quant au camp à soutenir dans cette vendetta.

Les Paoli ont bien proposé la cession de leur droit de taxe sur la pêche à la truite dans la vallée du Tagnone, mais les Astrajoli ont proposé leur antique droit de péage du col de Vizzavona. Rien ne pouvant dépasser cela, à court d'arguments, Quilicus a descendu le fils de Pozzo Di Borgo, resté au pays.

C'est ainsi que ma famille s'est retrouvée dans cette terrible guerre, mais que de nombreux clans, autrefois ennemis, sont venus nous soutenir.
En quelques mois, nous nous sommes donc retrouvé liés par le Destin au clan Bonaparte.


Comme j'ai la haute main sur les communications, j'ai pu executer le chef de mes miliciens, le cousin de Pozzo, avant qu'il ne soit au courant. Mais Pozzo Di Borgo, qui commande mon unité de hussards a réussi à s'échapper.


Dans ces conditions, vous comprenez que l'Honneur me commande de quitter mon poste de Chef des Armées Russes pour aller rejoindre la Grande Armée.

Messieurs les soldats russes, Camarades, Amis, Nul n'est plus peiné que moi de devoir rester fidèle à ses engagements. Sachez que je vous combattrai avec tendresse, vous évicèrerai avec douceur, je me souviendrai de nos meilleurs moment en vous éventrant, et je pleurerai mes amis perdus quand je vous passerai la baïonnette au travers du corps.

Adieu !
Zinix

a son avenir derrière lui
zinix (Mat. 43680)
Colonel
Français
 
Message(s) : 3140
Inscription : Mar Jan 04, 2011 12:06 pm
fiche

Retour vers Chroniques de la Campagne de Russie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)