Ecrits d'un Italien

Présentez ici votre personnage RP

Modérateurs : Modérateurs russes, Modérateurs français, Animateurs

Ecrits d'un Italien

Message par vétéran Marco Mieg2 » Sam Nov 22, 2008 2:48 am

Le 3 Brumaire 1812

" Sous lieutenant ? "

Dans la salle d'attente de l'académie militaire de Turin, un homme entra et dit ces précédents.

" C'est pas vrai !! "

Le jeune Marco Miegge n'en croyait pas ses oreilles, il avait réussi l'examen qu'il mit tant de temps à préparer. Les deux hommes se mirent à rire et Marco prit l'autre dans ses bras.

- Tu te rends compte à quel point j'ai désiré ce certificat ? * En prenant le papier les yeux témoignant son extase *
- Eh bien ça a payé mon cher cousin, Sous lieutenant devrais je dire Hahaha !
- Pas de formule entre nous Matheo !
- Quoique tu veuilles tu vas venir me rejoindre sur le front. A la tête de deux cents hommes !

Le Sous lieutenant ne pouvait y croire, les yeux grands ouverts il fît un grand sourire.

Après avoir signé la reconnaissance de promotion, Marco et son cousin sortirent de l'académie pour rejoindre leur mère dans la maison familiale. Elle, la soeur de Marco et le frère de Matheo les attendaient assit autour de la grande table du hall.
Ils entrèrent avec un grand sourire, la famille avait comprit ! Bartholomeo passa par dessus la table pour se jeter dans les bras de Marco qu'il considérait comme son frère, comme sa mère le fît et sa soeur de même.

Quelques minutes plus tard, la famille finissait de dîner autour d'un bol de café traditionnel.


" Ta mère aurait été si fier Marco... "

Dit sa tante qui était devenue comme sa mère en baissant les yeux.

- Maman, elle est fier de là où elle est. * Dit Matheo pour remonter Marco *
- Tu as raison... Mon neveu, quand pars tu alors ?
- Demain la voiture de Matheo nous emmène pour les tentes à l'arrière du front, si tout ce passe bien dans une semaine j'aurais deux cents hommes sous mes ordres.

La soirée se termine, bien que des rires et des sourires se font remarquer, la famille est triste de donner à l'armée un autre de ses membres.

- Prend soin de toi mon fils, et surtout surtout ! Fais très attention ! Ne cherche pas à faire le vaillant !
- Oui... Tu as toujours remplacée maman dès sa mort, même si je ne l'ai pas connue et qu'elle restera ma mère au ciel, tu la représentes dans mon cœur, et je t'en remercie.
- Je t'aime. A bientôt.
- Adieu mère.

Le matin avait été dur, non question de la fatigue mais de partir du domaine sans peut être pouvoir y revenir. Marco, cet homme pourtant insensible à ce qu'on croirait, sur la marche de l'estafette, se retourna quelques secondes regardant le paysage, les collines au loin, les champs qui s'étendaient à perte de vue, la maison, et sa famille : Bartholomeo, Eleanor sa soeur et Louisa, sa tante. Avant de cacher une larme sur sa joue que son cousin remarqua tout de même. Il le comprenait, cette larme il l'a connaissait, elle n'est pas celle de la peur de ne plus revenir, mais celle de ne plus les revoir.
Après un dernier signe de la main, Marco s'assit en face de son cousin. Il restèrent quelques secondes sans rien dire mais dans leur tête chacun se disait la même chose : " Ça y est Marco, ça y est... Mais regretteras tu peut être."
Avatar de l’utilisateur
vétéran Marco Mieg2 (Mat. 28181)
Sous-Lieutenant
Russe
 
Message(s) : 2
Inscription : Ven Nov 21, 2008 1:55 pm
fiche

Message par vétéran Marco Mieg2 » Dim Nov 23, 2008 4:32 am

Le 11 Brumaire 1812

Il faisait nuit sur les plaines de Divra Voda. Le camp de la compagnie Miegge avait été installé sommairement près de la forêt. La plupart des hommes dormaient après cette journée épuisante de marche pour rejoindre le front, les combats.
Marco était assit sur une souche d'arbre autour d'un feu accompagnant une dizaine de ses hommes ainsi que son sous officier, Vadim.

http://www.revesdejeux.com/rdj/IMG/jpg/ ... etite_.jpg

Les hommes discutaient tous de leur vie dans leurs villes respectives, personnes ne parlait de la campagne, personne ne faisait allusion à cette guerre.

Vadim et Marco s'entretenait à propos de leur premier pas dans l'école militaire, Vadim était curieux et voulait savoir comment Marco avait vécu son examen. Jusqu'à ce qu'un messager arrive le pas pressé pour donner une lettre à Marco. Etonné il l'ouvrit aussitôt sous le regard attentif de Vadim.
Quelques secondes plus tard Marco leva les yeux face à lui, un mélange de confusion, de surprise et d'affolement se mêlait dans son regard. En se levant, Marco se fît interpellé par son Sous officier sous les regards de ses hommes.


- Monsieur, que se passe t'il ?
- C'est mon cousin. Il a été capturé.
- Je..Je suis désolé.
- Il n'y a pas à l'être, il sera surement relâché après que les Français comprennent qu'il ne dira jamais rien.

Marco partit pour le camp de son ami, et l'ami de son cousin. Ce n'était qu'à quelques lieux du sien, il galopa seul dans la nuit pour, une fois arrivé, rejoindre ce Lieutenant dans sa tente.

- Alors, qu'a t'on comme nouvelles ? * Dit Marco inquiet sans saluer*
- Marco..Eh bien...
- Quoi ? Quoi ? Eh bien parle !
- Marco ton cousin à cedé. Il a divulgué nos plans pour le front de l'Ouest.

Marco ne pouvait répondre à cela, pas encore déçu mais effaré par cette information. Il tourna son regard.

- Marco, il a été déclaré traître à la nation par l'Etat Major. Je suis désolé.
- Il ne prendra pas le risque de me revoir alors...
- Marco si je te dis ça c'est qu... Marco les Français l'ont relâché devant le camp de l'Etat Major, il a été jugé. Et fusillé.

Marco ouvra grand les yeux, il ne pouvait croire ça. Il sortit de la tente, sans répondre aux appels de son ami qui tentait de le remonter. Il prit son cheval et chevaucha jusqu'à la Dievouchka.

http://www.licencephoto.com/mini_photos ... ptures.jpg

Il ne descendit pas de son cheval. En enlevant son bicorne il posa son regard sur l'horizon, les lignes françaises à des dizaines de lieues.


" Ils ont fait exprès de le relâché là bas ! Bon sang !

*La voix haute de colère il changea de regard*

Le Corse, tu vas le payer. Oh oui tu vas le payer. "

En remettant son bicorne il repartit pour son camp, avec un sentiment de tristesse qu'il ne voulait montrer à ses hommes.
Avatar de l’utilisateur
vétéran Marco Mieg2 (Mat. 28181)
Sous-Lieutenant
Russe
 
Message(s) : 2
Inscription : Ven Nov 21, 2008 1:55 pm
fiche


Retour vers Votre personnage

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron